FORMATION À LA MÉTHODE DE CAPITALISATION ET LA GESTION DES CONNAISSANCES POUR LE PROGRAMME MALI DE LA COOPÉRATION DANOISE.

 

Formation à destination des organisations soutenues par le programme Pays bilatéral du Danemark pour le Mali à la demande du Bureau d’Etude ADE (Belgique).

14 au 18 octobre 2019 - Maison du Partenariat Angers – Bamako

Cette formation intitulée "Capitalisation d’expériences, partage d’expériences et gestion des connaissances" a eu pour objectif d’initier les organisations partie prenantes des trois axes thématiques du programme pays bilatéral du Danemark pour le Mali pour la période 2017-2022 à la démarche de capitalisation d’expériences et de gestion des connaissances.

 

Organisée sur une durée de 3 jours, la formation a eu pour objectif de faire comprendre et d’expérimenter la démarche de capitalisation d’expériences ainsi que d’apprendre à concevoir et mettre en oeuvre un processus de capitalisation d’expérience. Aux termes de la formation, les participants ont pu disposer d’un ensemble de repères théoriques et méthodologiques leur donnant les moyens de:

 

- pouvoir appliquer et adapter cette approche aux besoins de leur projets respectifs

- identifier l’utilité et les avantages d’un processus de capitalisation d’expérience

- identifier les domaines pertinents à capitaliser au sein de leurs contextes

- savoir comment identifier des connaissances au sein des projets respectifs

- définir les échelles de collecte et de partage des connaissances

 

La méthodologie déployée durant la formation a voulu illustrer par l’exemple la dynamique participative et la culture de dialogue sur laquelle repose toute démarche de capitalisation d’expérience. Elle s’est appuyée sur un ensemble d’exercices et de dispositifs visant è favoriser les échanges d’égal à égal et l’enrichissement mutuel ainsi qu’à développer une posture active d’apprentissage plus impliquante pour les participants.

Les temps d’appropriations de la théorie/méthodologie ont largement été déployés afin de permettre aux participants de réfléchir comment appliquer la démarche au sein de leur contexte.

 

Différentes modalités d’exercices ont été proposées:

- des temps de travaux en sous-groupe visant à directement appliquer une méthodologie à leurs propres contextes, à construire des réponses collectives au sein d’une équipe et à développer une culture de l’échange

- des exercices faisant appel à des histoires ou des ressources axées sur une dimension plus individuelle ou sensorielle

- des temps d’échanges en plénière permettant la co-construction des savoirs par l’ensemble des participants et la mise en pratique d’une culture participative

- des jeux de rôles permettant aux participants d’être dans une posture active en étant à tour de rôle animateurs d’entretiens, contributeurs, facilitateurs d’une áquipe précisant son projet de capitalisation, ou observateurs de la méthodologie déployée.